Vous prendrez bien un Ricardo ?

Sí sí Señor ! Comment refuser ?

Ricardo Darin Ricardo Darín  est une figure du cinéma argentin. Né à Buenos Aires en 1957, il débute très jeune au théâtre puis à la télévision. Il commence une carrière cinématographique d’abord discrète puis enchaîne les prix de meilleur acteur à partir de l’année 2000.

Sa présence charismatique à l’écran donne à ses personnages une profonde humanité comme en témoignent des films tels que : « El secreto de sus ojos » (Dans ses yeux) ou «  El hijo de la Novia«   (Le fils de la marié).

« El secreto de sus ojos » est tiré de l’excellent roman éponyme de Eduardo Sacheri et le film a obtenu le Goya 2010 et l’Oscar 2010 dans la catégorie « Meilleur film étranger ».

« El hijo de la Novia »,  nommé dans cette catégorie à la cérémonie des Oscars de l’année 2002, est digne des grands films de l’âge d’or du cinéma italien.

Si vous aimez les comédies, suivez-le en escroc dans  « Nueve reinas » ou en quincaillier solitaire et râleur en charge d’un chinois perdu à Buenos Aires dans « El chino » de Sebastián Borensztein (ce dernier film est disponible en Bibliothèque Municipale à Saint Étienne).

Tendance films noirs ? Optez pour « El aura » de F. Bielinsky ou « Carancho »de Pablo Trapero dans lequel il joue un avocat sans scrupule spécialisé dans les accidents de la circulation : à voir.

Son actualité cinématographique :

En 2013 : « Elefante blanco » de Pablo Trapero avec Jérémie Renier

En 2014 : « Hipotesis » de Hernán Goldfrid.

et théâtrale :

En 2014 : « Scènes de la vie conjugale » d’Ingmar Bergman mais à……Buenos Aires !

La petite anecdote en plus pour vos soirées de cinéphiles : en 1986, il joue dans un film français :« Les longs manteaux » de Gilles Béhat avec Bernard Giraudeau .

 

Hasta luego !

 

Vous avez aimé (ou détesté) les films de Ricardo Darin ?
N’hésitez pas à partager vos commentaires !