Le MuCEM… et nous aussi

Le 3 juillet dernier, les personnels des bibliothèques du réseau BRISE* étaient invités à participer à une sortie « de fin d’année ».

Pour 2014, la destination était ensoleillée : Marseille et le Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerrannée, le MuCEM. Carnet de voyage… conquis !

Que Marseille est belle et estivale ! Une luminosité sans pareille égaye le Vieux Port dominé par la basilique de Notre-Dame-de-la-Garde. La Bonne Mère, perchée à 162 mètres, veille sur la cité phocéenne qui descend langoureusement s’étendre jusque dans la Méditerranée.

photo 1

Cerise sur le gâteau, le Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée sublime l’entrée maritime de la ville. Relié au Fort Saint-Jean par une passerelle aérienne de 135 mètres de long, il est constitué de verre et de béton.

photo 2

 

 

Réalisée par l’architecte italien Rudy Ricciotti, cette architecture extraordinaire joue avec le soleil et l’eau dont elle est entourée, laissant aux visiteurs, grâce à sa structure ajourée, le bonheur de bénéficier de la beauté du site.

 

 

photo 3

Les quatre faces de ce carré de 72 mètres de côté donnent sur le Fort Saint-Jean, le bassin de la Grande Joliette, la Villa Méditerranée et le Palais du Pharo.

photo 4

 

photo 5

Vue sur le Fort Saint Jean

 

photo 6

Le bassin de la Villa Méditerranée

Deux rampes de circulation mènent au toit terrasse

Deux rampes de circulation mènent au toit terrasse

 

photo 8

La scénographie des salles d’exposition est à l’image bâtiment : espacée, aérée et novatrice. L’invention de l’agriculture, la naissance des dieux, la citoyenneté et les droits de l’homme et enfin l’exploration du monde par les peuples méditerranéens sont les quatre grands thèmes traités au gré d’un parcours stratégiquement conçu pour attirer le regard et attiser la curiosité.

Un morceau du mur de Berlin.

Il faut préciser que l’entité du MuCem, outre le Fort Saint-Jean et le J4 (Musée), est aussi constitué par le Centre de Conservation et de Ressources. Réalisé par l’architecte marseillaise Corinne Vezzoni, il abrite sur trois niveaux les réserves et les ressources documentaires du MuCem.

Construit dans le quartier de la Belle-de-Mai, sa volumétrie fait écho au J4 mais s’oppose à sa transparence pour un souci de conservation.

Lieu vivant et ce malgré ses fonctions classiques (stocker, conserver et entretenir), le Centre de Conservation et de Ressources est en partie ouvert au public.

Le MuCem vu de l’extérieur, côté Villa Méditerranée.

Le MuCem vu de l’extérieur, côté Villa Méditerranée.

(* BRISE : Bibliothèques en Réseau Informatisé de Saint Etienne)

C'est la zone de titre
Profitez du réseau BRISE et empruntez ailleurs que votre bibliothèque d’inscription avec une carte unique !

L’occasion de découvrir le DVD de Samuel Lajus : MuCEM : naissance d’un musée ! Ou l’ architecte Rudy Ricciotti.