« Generation Open ! »

La semaine internationale de l’Open Access (Open Access Week) se déroule en France du 13 au 26 octobre 2014. Cet événement est l’occasion de faire connaitre le libre accès à la communauté scientifique et universitaire, de partager ses connaissances et pratiques, d’approfondir la réflexion autour de ce mouvement.

Pour sa 7e édition, le thème retenu est « Generation Open ! ». En effet, l’Open Access Week 2014 s’adresse plus particulièrement aux doctorants et jeunes chercheurs dans le but de promouvoir auprès d’eux le libre accès et de les inciter à publier en Open Access. De nombreuses manifestations sont organisées partout en France (conférences, ateliers, dépôt-party, etc.).

Open Access ???

L’ expression « Open Access » en français « libre accès » désigne l’accès permanent et gratuit sur internet aux données issues de la recherche scientifique et de l’enseignement.

Trois définitions formalisées de l’Open Access ont vu le jour lors de réunions de divers acteurs sur la question : l’Initiative de Budapest pour l’accès ouvert en 2002, la Déclaration de Bethesda pour l’édition en libre accès en 2003, et  la Déclaration de Berlin sur le libre accès à la connaissance scientifique en 2003. Ces mouvements ont contribué à l‘institutionnalisation de l’Open Access.

Alors, accès libre ou accès gratuit ?

L’idée d’un accès libre à ces données scientifiques sur internet n’a pas toujours été désignée par l’appellation “Open Access” : auparavant, on parlait de “free access”, ou accès gratuit.

« Voies vertes » et « voies dorées » : suivez la vôtre !

Il existe deux types de libre accès avec de nombreuses variations.

  • Dans la publication en libre accès, également connue comme la voie « dorée » du libre accès, les revues rendent la totalité de leurs articles immédiatement et définitivement librement accessibles au public. Ces publications s’appellent des « revues en accès ouvert» (« Open access journals »). Un exemple de publications en libre accès est la revue Public Library of Science6, qui utilise le modèle de financement dit « auteur-payeur ».
  • En ce qui concerne le libre accès par auto-archivage, aussi appelée la voie « verte » du libre accès, les auteurs déposent des copies de leurs articles sur une page personnelle ou une archive ouverte. Un exemple avec les archives ouvertes Hal  et l’instance HAL-UJM.

Pour conclure, il existe de multiples manières de publier en libre accès.

De nombreux débats se multiplient sur la conception et la diffusion du savoir scientifique…

Pour information, l’UJM vous propose 2 ressources Open access sur l’ENT :

  • DOAJ (Directory of Open Access Journals) : Répertoire de plus de 10000 revues en accès libre avec comité de lecture (recensé par les bibliothèques de l’Université de Lund en Suède).
  • Open Edition : Portail de ressources électroniques en sciences humaines et sociales qui propose un abonnement annuel à un bouquet de 122 revues Freemium. Cet abonnement donne accès aux fichiers PDF et ePub des articles de manière pérenne. Cette ressource est financée par l’Université Numérique en Région Rhône-Alpes.
[learn_more caption="Pour aller plus loin..."]