Portrait de Manuel Alegre

Dans le cadre du programme du Printemps des Poètes 2016, une rencontre avec l’auteur, homme-politique et poète portugais, Manuel Alegre est prévue. Présentation d’une figure de la vie intellectuelle portugaise.

Manuel AlegreManuel Alegre est né le 12 mai 1936 à Águeda . Il a étudié le Droit à l’Université de Coimbra où il a entamé une action politique d’engagement contre la dictature de Salazar. En 1961 il est contraint de faire son service militaire, tout d’abord aux Açores, où il a collaboré dans une tentative d’occupation de l’île de S. Miguel et en 1962 en Angola où il dirige une tentative de coup militaire contre le régime. En 1963 il est arrêté par la PIDE (Police Politique) pendant six mois.

C’est dans la prison qu’il fait connaissance avec des écrivains angolais : Luandino Vieira, António Jacinto et António Cardoso. Il est ensuite assigné à résidence à Coimbra et réussit à partir pour l’exil en Algérie en 1964 pendant dix ans ;  où il dirige le Front Patriotique pour la Libération Nationale. Il devient un symbole de la résistance et de la liberté.

Homme de lettres, il est surtout un grand poète. Il a écrit, entre autres,  Praça da Canção (1965) [Place de la chanson] et O Canto e as Armas (1967) (Le chant et les armes] qui ont été longtemps des œuvres censurées par les organes de répression du régime. Mais ses chansons seront diffusées par des grands chanteurs engagés tels que Zeca Afonso et Adriano Correia de Oliveira, devenant des chants de résistance et de liberté.

Il rentre au Portugal le 2 mai 1974 quelques jours après la Révolution des Œillets. Il devient une pièce maîtresse de la construction de la démocratie au Portugal. Il fut député, membre du premier gouvernement constitutionnel, Vice-Président de l’Assemblée de la République, membre du Conseil d’État, candidat à deux élections présidentielles. Il est actuellement député indépendant au Parlement Portugais.

En avril 2010 l’Université de Padoue crée la chaire Manuel Alegre vouée à l’étude de la Langue, Littérature et Culture Portugaises

L’ensemble de son œuvre est traduite en italien, espagnol, catalan, français, roumain et russe.

Sur son œuvre  poétique le grand philosophe  Eduardo Lourenço affirme  qu’elle est l’archétype du voyage, du voyageur et du pèlerin. Manuel Alegre raconte la vie dans son universalité  et dans son intemporalité.

Visionnez l‘interview vidéo de l’INA et retrouvez deux de ses œuvres en BU : Babylone et Sophia de Mello Breyner Andresen

Le programme du Printemps des poètes en BU Tréfilerie pour 2016 :

programme PP 2016 v3 web