Crises alimentaires dans le monde : la faim justifie les moyens ?

Ce jeudi 3 novembre, Martin Caparros, écrivain et essayiste argentin était présent dans l’Atrium de la BU Tréfilerie. Si vous n’avez pas pu assister à cette conférence, ne vous inquiétez pas, nous vous proposons plusieurs pistes pour connaître cet écrivain engagé…

bellas-latinas-2016« Un monument » (Christian Roinat)

Lors de la conférence organisée par le département d’espagnol, Martin Caparros a été interrogé par Mr Roinat, chroniqueur littéraire et membre de  l’équipe organisatrice de « Bellas Latinas » sur son dernier essai « La faim » (traduit de l’espagnol par Alexandra Carrasco, Buchet-Chastel, 2015). Le chroniqueur avait écrit un bel article à l’occasion de la sortie de l’ouvrage en 2015.

Si vous souhaitez connaître son questionnement sur les crises alimentaires dans le monde, la malnutrition, le gaspillage, nous vous proposons quelques documentaires : écoutez l’émission « Un jour dans le monde » présentée par Nicolas Demorand ou bien regardez le documentaire qui lui est consacré sur ARTE si vous êtes germanophones et pour les hispanophones ne manquez pas l’émission « Ronda de Editores ».

N’hésitez pas à consulter les nouveautés du domaine concerné pour vérifier si nous avons reçu son dernier essai « La faim » (commande encore en cours à l’heure actuelle).

Pour aller plus loin sur l’alimentation et la mondialisation

Martin Caparrós

Et pour celles et ceux qui sont assoiffés de connaissances sur le sujet, vos bibliothécaires vous ont sélectionné les documents indispensables pour comprendre cette problématique de la malnutrition dans le contexte de la mondialisation.

Ces documents  sont présentés dans le hall au premier étage de la BU Tréfilerie, vous y trouverez plusieurs documentaires qui nous alertent comme  « We feed the world », « Main basse sur le riz » ou nous laissent espérer des jours meilleurs comme avec « Solutions locales pour un désordre global « , «Demain ».

Une liste publique est proposée dans le catalogue, n’hésitez pas à emprunter ces documents, même si certains titres peuvent vous surprendre, celui sur Monsanto pour ne pas le nommer…