Chercheurs : un nouveau souffle pour vos publications en accès libre

Vous aviez des contraintes pour valoriser vos publications rapidement, notamment dans les archives ouvertes (type HAL) ? La loi pour la République Numérique va simplifier la diffusion de vos articles en ligne auprès de la communauté des chercheurs. Découvrons comment ensemble…

En quoi la loi pour une République Numérique change-t-elle la donne ?

Sur le site du CCSD…

Depuis le 9 octobre 2016, la loi pour une République Numérique stipule notamment dans son article 30 :

« Lorsqu’un écrit scientifique issu d’une activité de recherche financée au moins pour moitié par des dotations de l’Etat, [ ...] son auteur dispose, même après avoir accordé des droits exclusifs à un éditeur, du droit de mettre à disposition gratuitement dans un format ouvert, par voie numérique, sous réserve de l’accord des éventuels coauteurs, la version finale de son manuscrit acceptée pour publication, dès lors que l’éditeur met lui-même celle-ci gratuitement à disposition par voie numérique… »
 

Résultat : pour les articles parus après le 9 octobre 2016 et financés pour moitié au moins sur fonds publics, vous pouvez déposer dans une archive ouverte (type HAL), la version acceptée de votre manuscrit dès sa publication :

  • sans embargo si l’article est en accès gratuit sur le site de la revue
  • avec un embargo de 6 mois pour les sciences, techniques et médecine et 12 mois pour les sciences humaines et sociales (embargo qui peut être géré automatiquement dans HAL)

NB : même si une condition de l’éditeur sur les sites Sherpa/Romeo ou Héloïse impose une durée supérieure.

Aller plus loin...

En quoi le fonctionnement de l’édition scientifique pose problème aux chercheurs et aux universités ?

Que ce soit pour faire connaître leurs travaux ou encore pour obtenir un poste, la publication est une étape obligée pour les chercheurs. Les éditeurs scientifiques ont su saisir cet intérêt et en profiter en transformant cette circulation des savoirs en chasse gardée économique. Ils privatisent des travaux scientifiques le plus souvent financés par des fonds publics. Les bibliothèques universitaires qui fournissent l’accès à la documentation aux chercheurs se voient obligées de payer le prix fort pour diffuser des savoirs produits dans le cadre universitaire…

edition-scientifique

Aller plus loin en vidéo...

Comment déposer ses travaux dans HAL pour l’UJM ?

Une interface de l’archive ouverte HAL a été créée il y a plusieurs années pour mettre en valeur les travaux de recherche de l’Université Jean Monnet. Elle est facilement accessible depuis le site des Bibliothèques Universitaires. Elle permet de déposer le texte intégral de la version finale d’un travail de recherche (article, communication dans un colloque, etc). Toutefois, la mise en forme réalisée par l’éditeur ne peut pas être conservée.

hal-ujm

Une interface dédiée pour l’Université Jean Monnet

Pour une première connexion dans HAL, nous vous conseillons de visionner le tutoriel vidéo du CCSD.

Aller plus loin...

Si vous avez des questions n’hésitez pas à nous contacter à ce sujet sur bu.numerique@univ-st-etienne.fr.