La BU : miroir du « Musée caché »

Du 1er février au 10 avril 2017, La médiathèque de Tarentaize accueille l’exposition «Le musée caché : Une exposition pour une bibliothèque». Au même moment, la bibliothèque Jean Laude du musée d’Art moderne et contemporain et la BU Tréfilerie proposent chacune un proche « écho », un mince « reflet » de cette exposition.

Pour Nicolas Giraud, « Le Musée caché se veut une exposition discrète, presque invisible. Les œuvres qu’elle réunit ont toutes été pensées en lien avec les figures du livre et de la bibliothèque. Si la plupart d’entre elles prennent la forme de livres, il ne s’agit pas cependant de montrer des livres d’artistes, mais plutôt de penser la relation entre le champ artistique et celui de la littérature, entre le « musée » et la « bibliothèque », entre le visiteur et le lecteur. »

P1060158

Dans cette exposition, le mur du musée devient rayonnage, et le rayonnage accueille l’œuvre d’art avec la complicité du visiteur qui entre dans un espace qui le fige et le pousse à devenir lecteur. Le livre d’artiste explore magnifiquement cet espace intermédiaire et le met en évidence, interpellant le visiteur pour l’amener à douter de sa position.

A la BU, découvrez les livres et éditions d’artistes de Julie Cazard, Franck Fontaine, Nicolas Giraud, Rodney Graham, Jérôme Hentsch et Julien Nédélec présentées dans trois vitrines installées dans l’espace public, au premier niveau

Rodney Graham, joue avec le roman : « Dans Le Système du cottage Landor, succession de récits emboîtés qui alternent les genres (fantastique, récit d’aventure, parodie scientifique) et dont le noyau est un conte dans le goût oriental, Rodney Graham s’approprie la dernière histoire de Poe, « Landor’s Cottage », et la démembre pour y interpoler sans crier gare quelque trois cents pages de pastiche de son cru et flanquer d’une annexe architecturale la description du cottage où Poe coula le crépuscule de ses jours. [...] » écrit le traducteur, Thierry Dubois.

Julien Nédelec, interroge la façon : Feuilleté est un livre blanc dont les pages conservent la trace indélébile des empreintes digitales de Julien Nédélec. Chaque exemplaire du livre aura été feuilleté par l’artiste et ses doigts salis par de l’encre.

Avec Erratum, Franck Fontaine semble tout dire dans le titre. Il ajoute simplement « Erratum doit être glissé dans un livre, possiblement un livre d’anatomie ou de taxidermie ».

Julie Cazard se joue du traitement des livres dans les bibliothèques : Dans le doute et l’inaction est en effet un livre intangible, dépourvu d’existence physique qui n’existe que par ses références bibliographiques (titre, auteur, isbn,…) et la place qui lui est donnée dans chaque bibliothèque où il sera rangé (acquis ?).

C’est l’espace défini par les rayonnages que questionne Jérôme Hentsch :

Sculpture de bibliothèque : une affichette, donne à l’acheteur le mode d’emploi de l’œuvre qu’il crée in situ, dans la bibliothèque qu’il fréquente en « retournant » certains livres, sur une étagère choisie.

L’enfer propose de retirer arbitrairement un certain nombre de livre d’une bibliothèque. Chaque livre est remplacé par une fiche qui en marque l’absence. Cette édition, sous la forme d’un jeu de fiches, permet d’activer la pièce.

Enfin, avec All work and no play, Nicolas Giraud présente un ouvrage de littérature fantôme, une composition typographique inspirée du manuscrit inachevé de Jack Torrance, l’écrivain maudit de Shining, dans lequel n’apparaît qu’une phrase, sans cesse répétée : « All work and no play makes Jack a dull boy. » Ce projet de Nicolas Giraud se déplie en dehors de la fiction, entre écriture et abstraction sérielle.

Nicolas Giraud

Commissariat : Nicolas Giraud
Coordination : Adriana Vargas

Exposition du 1 février au 10 avril 2017
médiathèque de Tarentaize
Catalogue publié aux éditions du détail

Bibliothèque Tréfilerie – Université Jean-Monnet
1 rue Tréfilerie, 42100 Saint-Etienne
Lundi – vendredi 8.30-20.00
samedi 9.00-17.00

Bibliothèque Jean-Laude – Musée d’Art moderne et contemporain
rue Fernand Léger, 42270 St-Priest en Jarez
Lundi, mercredi, jeudi et vendredi 14.00-18.00