Retour sur la soirée « Pourquoi j’illustre specialement E.T.A Hoffmann ? »

Les 27 et 28 septembre 2017 s’est tenu à l’Université Jean Monnet de Saint-Étienne un colloque organisé par Patricia Viallet et Emmanuel Marigno (CELEC) sur les “Formes et (en)jeux de l’intermédialité dans l’espace européen”. À cette occasion M.Faust est venu présenté quelques-unes de ses illustrations à la BU Tréfilerie. Un retour sur cette soirée en quelques mots et images…

visuel_exposition_Faust.jpg_260x203

Steffen Faust raconte…

Madame Viallet et moi-même sommes en contact épistolaire depuis quelques années déjà au sujet d’un écrivain allemand que j’affectionne tout particulièrement : E. T. A. Hoffmann (1776-1822), auteur de récits à tonalité fantastique que j’illustre depuis que je sais me servir d’un crayon.

Dans le cadre de la préparation de son© Steffen Faust - Tous droits réservés colloque, madame Viallet m’a proposé de venir à Saint-Étienne pour présenter une sélection de mes dessins :
“Pourquoi est-ce que j’illustre précisément E. T. A. Hoffmann ?” est le titre donné à la conférence que j’ai donc faite le mercredi 27 septembre à 18 h parallèlement à l’exposition de certaines de mes œuvres dans ce même lieu.

© Steffen Faust - Tous droits réservés

 

J’ai pu ainsi expliquer ma démarche d’illustrateur, ainsi que les différentes techniques employées dans mes dessins.

© Steffen Faust - Tous droits réservés

Mes illustrations sont parsemées d’allusions et de citations que l’on ne distingue pas toujours au premier coup d’œil : j’en ai élucidé certaines au cours de mon exposé, en m’appuyant notamment sur les séries d’illustrations réalisées pour Les Élixirs du diable, Le Vase d’or, Le Choix d’une fiancée, Maître Puce, Kreisleriana, Le Chat Murr, La Fiancée du roi et Le Petit Zachée, surnommé Cinabre.

Que toutes celles et tous ceux qui ont participé à cet événement soient ici vivement remerciés pour leur accueil chaleureux et leur aide amicale.

Pour aller plus loin ….

Retrouvez une sélection de documents consultables ou empruntables à la BU