Los Modernos : les Mexicains s’invitent à Lyon

Jusqu’en mars, le musée des Beaux-arts de Lyon accueille une exposition qui invite le spectateur à assister à un dialogue des arts entre la France et le Mexique. A la BU, on vous propose de prolonger cette rencontre qui s’affranchit de toutes frontières, au pays du surréalisme.

Au Mexique, l’exposition a eu un succès retentissant attirant près de 200 000 curieux, à présent à Lyon jusqu’au mois de mars, il serait dommage de passer à côté de cette occasion de voir en peinture et en photographie ce dialogue des cultures. Petit avant-goût en vidéo avec cette bande-annonce proposée par le musée des Beaux-arts :

Avant de vous précipiter à Lyon, prenez le temps de réviser vos classiques à la BU…

Chez Frida Kahlo

Chez Frida Kahlo

La grande star de l’exposition, c’est d’abord Frida Kahlo. Peut-être avez-vous vu le film de sa vie (romancée) où la peintre mexicaine est jouée par Salma Hayek ? Plusieurs films documentaires vous permettront de vous faire une idée plus précise de cette artiste qui ne laisse jamais indifférent.  « Chez Frida Kalho » vous invite même chez l’artiste où vous pourrez vous familiariser avec l’autre star de l’exposition : Diego Rivera. Les deux artistes ont formé un couple aux rapports tumultueux donnant lieu à une exposition en 2014 intitulée « L’art en fusion », tout un programme… dont le catalogue est à la BU.

Diego Rivera, artiste aux multiples facettes est surtout connu pour les muraux qu’il a réalisés. Pour découvrir ses différentes périodes artistiques, vous pouvez feuilleter en ligne l’ouvrage de Gerry Souter ou vous concentrer sur ce muralisme qui l’a rendu célèbre et qui a inspiré par la suite les artistes mexicains.

Manuel Avarez Bravo

Manuel Avarez Bravo

Le muralisme dans un musée ? Difficile à exposer effectivement si ce n’est en passant par la photographie, troisième incontournable de cette exposition avec notamment la figure de Manuel Alvarez Bravo que vous pouvez découvrir à la BU à travers un ouvrage de photo-poésie .

Au fil de votre déambulation dans l’exposition, ce dialogue que veulent mettre en valeur les commissaires du musée des beaux-arts vous touchera peut-être, cet échange entre artistes, entre pays, entre genres telle une discussion qui s’affranchit de toutes frontières.

 

Et si vous n’avez pas l’occasion d’aller à Lyon, prenez le temps de feuilleter deux ouvrages qui mettent en scène ces peintures mexicaines :

Mexique 1900-1950Mexique 1900-1950 : Diego Rivera, Frida Kahlo, José Clemente Orozco et les avant-gardes

Les peintres mexicains, 1910-1960 : la révolution, les calaveras, Diego Rivera, le muralisme, le stridentisme, Orozco, Siqueiros, Paris, New York, les Contemporaneos, l’Atelier de gravure populaire, Frida Kahlo, Rufino Tamayo, le surréalisme, la Ruptura

Les Mexicains ont été inspirés par les avant-gardes européennes, et ont à leur tour inspiré d’autres mouvements artistiques, et notamment le mouvement du surréalisme, ce mouvement étrange, difficile à définir, souvent décrié et qui a profondément marqué notre siècle.

Besoin de rafraîchir votre mémoire sur le surréalisme ?

Si André Breton a proposé sa définition dans un manifeste (accessible en ligne), sa définition a été remise en cause par les surréalistes eux-mêmes. Les surréalistes veulent en effet s’affranchir des codes, des normes de la société et de l’art, jusqu’à refuser toute définition, dans une logique de révolution dont Nathalia Brdoskaïa vous dépeint la genèse sur Scholarvox.

Le surréalisme : génèse

Le surréalisme : genèse d’une révolution

La tâche des critiques est donc complexe pour tenter de qualifier ce mouvement et plusieurs lectures vous seront nécessaires pour mieux l’appréhender avec des ouvrages courts comme celui de Michel Murat, de Philippe Forest ou d’Anne Egger (en ligne) ou encore des ouvrages abordant plus spécifiquement certains aspects du surréalisme que ce soit en littérature, ou en arts graphiques.

Et si le surréalisme ne vous a pas particulièrement ému, découvrez d’autres mouvements d’avant-gardes du 20ème siècle qui, malgré leur petite centaine d’années, restent vibrants d’actualité.

Tous les livres cités dans cet article sont dans le catalogue BRISE-ES. Profitez-en !