Evénements culturels

Les irréductibles Lezoviens

Au IIème siècle après J-C, la charmante bourgade de Lezoux vivait de la poterie et du commerce. Au XXIème siècle, le dynamisme est toujours au rendez-vous, dans le domaine de la culture cette fois, avec une médiathèque à la pointe. Retour sur une journée découverte chez les Lezoviens à l’occasion d’un voyage professionnel.

 

Bâtiment du musée de la céramique

Bâtiment du musée de la céramique

Lire la suite …

Dis moi Dix mots : Découvrez les compositions primées !

Les mots « nuage » et « pirate » vous ont inspiré.e.s. Nous en sommes ravis ! Retrouvez en ligne les compositions primées à cette occasion.

Dis moi Dix mots s’est arrêté fin juin en BU. D’autres types de concours seront mis en place à la rentrée, alors continuez à nous suivre sur le blog ou les réseaux sociaux !

C’est la saison des festivals ! Retour sur Cannes et ses palmes d’or les plus marquantes…..

La 70e édition du Festival de Cannes a eu lieu du 17 au 28 mai. Après des débuts difficiles (sa première édition devait se tenir en septembre 1939), c’est  seulement le 20 septembre 1946 juste après-guerre que le rideau peut enfin se lever sur ce festival.  Retour sur des pépites cinématographiques à voir et à revoir… et dont le choix n’engage que l’auteure de l’article !!!

19471947 Dumbo de Ben Sharpsteen

Qui l’eut cru, c’est un dessin animé : Dumbo, de Ben Sharpsteen qui reçoit la palme d’or en 1947. Avec seulement 64 minutes, Dumbo est le plus court des longs métrages d’animation de Disney.  C’est aussi l’un des moins prétentieux mais il reste l’un des plus achevés graphiquement.

Lire la suite …

Assises Internationales du Roman 2017 : quand l’horreur s’exprime dans la littérature argentine

Cette année, contrairement aux deux années précédentes, c’était au tour de la Médiathèque de Tarentaize, toujours en collaboration avec la BU Tréfilerie, d’avoir l’honneur de recevoir dans le cadre des AIR 2017 l’une des auteurs les plus en vogue en Amérique Latine, la maîtresse du fantastique argentin, nous avons nommé Mariana Enriquez.

mariana blog

Imaginez un mélange du style Cortazarien, Puiguien et Spielbergien, avec une touche féministe et vous obtenez le style de Mariana Enriquez. En tout cas c’est ce qu’il nous a été donné de voir mercredi 31 mai à la Médiathèque de Tarentaize. Née à Buenos Aires en 1973, la romancière, nouvelliste et journaliste a révélé un trait bien particulier la caractérisant : un goût immodéré pour l’horreur, le macabre et le gothique.

Lire la suite …

LE MOT DE CAMBRONNE DANS (PRESQUE) TOUS SES ETATS – Episode 3 : L’art et la matière

Dernier épisode d’une série passionnante. Quand l’art exhibe ce qu’on évertue tous à cacher…

C’est de l’art ou du cochon ?

Les artistes se sont intéressés, eux aussi, à nos fluides (sperme, sang, urine, excrément), que ce soit pour les étudier, eux et leurs « qualités plastiques », ou tout simplement en considérant que le corps de l’artiste (et ce qui en sort) est une œuvre artistique. Les liquides corporels sont devenus des matériaux artistiques à part entière à partir du XXe siècle (actionnistes viennois, Journiac, Warhol…).

Wim Delvoye  est l’un de ceux qui s’adonnent à l’Art fécal. Il a ainsi construit un gargantuesque dispositif mécanique reproduisant le système digestif humain et produisant… des étrons (Cloaca, 2000).

Lire la suite …