Evénements culturels

LE MOT DE CAMBRONNE DANS (PRESQUE) TOUS SES ETATS – Episode 1

« L’exposition autour du best-seller de Giulia Enders « Le charme discret de l’intestin » poursuit son itinérance dans les BU, l’occasion de faire un point complet en 3 épisodes sur un thème universel : l’excrément. »

Acte premier :

 MERDRE !

 Mère Ubu : Oh ! voilà du joli,

Père Ubu, vous estes un fort grand voyou.

 (Alfred Jarry, Ubu Roi, 1896)

Caca, merde, excrément, crotte, bouse, fiente, fumier, bronze, boue, étron, fèces, mouscaille, selle, déjection… On ne pourra que constater la richesse de la langue de Molière pour évoquer nos matières fécales. Mais cette pluralité de termes ne dissimule-t-elle pas une difficulté à évoquer ce sujet bassement humain et tellement trivial ? Ainsi, avons nous décidé de nous adonner à la scatologie, non pas de manière grossière et scabreuse, mais avec sérieux et érudition. La « chose » sera ainsi considérée sous ses aspects littéraire, historique, politique et artistique.

 Bref, avec ces petites et passionnantes miscellanées en trois épisodes, vous devriez largement avoir de quoi briller dans une soirée mondaine ! En espérant que nous y parviendrons… Caca jacta es… comme aurait dit l’autre.

Lire la suite…

C’est qui, ce Lovecraft ?

 

H._P._Lovecraft,_June_1934

« What’s in a name? That which we call a rose

By any other name would smell as sweet. »

“Qu’y a-t-il dans un nom ? Ce que nous appelons rose,

Par n’importe quel autre nom sentirait aussi bon.”

Romeo and Juliet (II, ii, 1-2)

Le cas de l’écrivain Howard Phillips Lovecraft (1890-1937) donne raison à l’usage qui veut qu’un auteur passe habituellement un certain temps au purgatoire. Lire la suite…

La mine n’a pas une place mineure !

Alors que l’exposition « Industries en héritages » touche à sa fin (encore visible jusqu’au 13 avril inclus), voici un focus sur les Puits de mine du bassin houiller de la Loire.

Vous connaissez certainement le Puits Couriot, emblématique de Saint-Etienne et de son musée de la Mine ? Mais savez-vous qu’il subsiste encore d’autres témoins du passé houiller de la région ? Plus ou moins discrets, plus ou moins connus, ils ne sont que des vestiges. Il y a un siècle, le paysage était plus bien marqué par la mine qu’aujourd’hui et l’on peine à imaginer à quel point, puisque des centaines de chevalements existaient.

Géolocalisation des puits de mine du bassin houiller de la Loire

Lire la suite…

Faire la lumière sur l’intestin : les 10 commandements

Avec une exposition itinérante autour du best-seller de Giulia Enders « Le charme discret de l’intestin », les BU proposent de faire la lumière sur cet organe « obscur ». Retrouvez en un article les principaux conseils donnés par l’auteur pour soigner notre « deuxième cerveau » et améliorer notre bien être intérieur de façon naturelle.

Du 3 avril au 9 juin 2017, les BU de Saint-Etienne proposent de faire la lumière sur l’intestin, aujourd’hui popularisé auprès du grand public par le best-seller de Giula Enders : Le Charme discret de l’intestin. Elles présentent ainsi une exposition itinérante mêlant harmonieusement les posters d’étudiants du Master Ingénierie de la santé de l’Université Jean Monnet, et les  dessins plein d’humour de Jill Enders, sœur de  l’auteur à succès.

Lire la suite…

« Girls just want to have »… guns !

L’édition 2017 des Quais du Polar s’est terminée hier à Lyon. Cette année mettait à l’honneur les genres dans le roman policier.Le rôle de la femme a beaucoup (?) évolué et s’il n’est plus rare d’y croiser des héroïnes qui n’ont rien à envier à leurs congénères masculins, n’oubliez pas que derrière certains de ces succès des auteures se cachent !

Mise en lumière de celles-ci à travers un petit quizz…

Quelle est l’auteure qu’on retrouve derrière les films de François Ozon « Une nouvelle amie » et de Pedro Almodóvar « En chair et en os » ?

Lire la suite…