Vie des BU

La recherche stéphanoise à la Station Spatiale Internationale

Depuis le 4 avril 2018, une expérience d’ingénierie cellulaire issue d’un laboratoire de l’Université Jean Monnet de Saint-Etienne est en cours au sein de la Station Spatiale Internationale. Elle permet d’étudier l’effet de la micropesanteur sur des cellules souches mésenchymateuses humaines.

 Le 4 avril 2018, des cellules souches osseuses étaient placées dans un cargo Dragon d’une fusée pour être envoyées dans la station spatiale internationale.

Mélanie Dhayer

Pour mieux comprendre les enjeux de cette aventure spatiale, la BU Santé est allée interviewer Mélanie Dhayer, doctorante à l’UJM au laboratoire INSERM-SAINBIOSE de la Faculté de médecine de Saint-Étienne.

 

 

 

 

Lire la suite…

Files to Watch

BU, au rapport !

Les BU de l’UJM publient leur rapport d’activité 2017. Ennuyeux pensez-vous ? Bien au contraire ! Car ce sont deux documents colorés et attrayants qui vont tout vous apprendre sur les réalisations des BU en 2017.

Lire la suite…

Tout savoir sur la physiologie humaine dans l’espace

Entretien avec Laurence Vico, directrice du laboratoire Inserm-Sainbiose à l’UJM

Que savons-nous des effets de l’espace sur notre corps humain ? Jusqu’au 29 mai 2018, les BU de Saint-Etienne et de Roanne accueillent en partenariat avec le Master 1 Ingénierie de la santé une exposition sur ce thème. Pour aller plus loin , l’équipe de la BU Santé est allée interviewer Laurence Vico, Directrice du laboratoire Inserm-Sainbiose, dont l’un des axes de recherche porte sur les changements que les vols spatiaux induisent sur la structure des os.

Laurence Vico, Directrice du laboratoire SAINBIOSE

Franck Lethimonnier, Directeur de l’Institut Technologie pour la Santé et Laurence Vico

Lire la suite…

A la BU Santé de Saint-Etienne, les étudiants pratiquent la dissection virtuelle

Pour la première fois en France, une bibliothèque universitaire offre un accès large aux étudiants et enseignants à une table d’anatomie 3D : l’Anatomage Table. Cet outil de simulation numérique développé par l’Université de Stanford aux Etats-unis est en train de révolutionner l’apprentissage de l’anatomie et de faire évoluer à toute vitesse les pratiques des enseignants dans cette discipline.

L’anatomie humaine 3D grandeur nature

Imaginez tout simplement une table géante permettant de visualiser un corps humain à son échelle. La table fournit 3 modèles différents de corps humains homme ou femme qu’il est possible de disséquer, en faisant apparaître et disparaitre les structures souhaitées pour mieux comprendre leurs liens et les mémoriser plus facilement.

Lire la suite…

Adopter des livres dans vos BU ? C’est désormais possible !

Vous pensiez qu’une bibliothèque ne permettait que d’emprunter ou de rendre des documents ? Plus pour longtemps !

Lire la suite…