Vie des BU

Coincez la bulle : les remèdes de la BU Santé !

Etudiants, évitez de travailler sans interruption, pratiquez une activité culturelle régulière : lisez 6 BD toutes les 3 semaines …

affiche fonds bdVous avez une image assez classique  de la BD, de style franco-belge (Astérix, Tintin), japonais (mangas) ou encore américain (comics) ?

Il existe pourtant un autre type de BD qui cherche à innover dans ses styles graphiques et narratifs. Cette BD, à ses origines, essentiellement liée à des maisons d’édition indépendantes, est aujourd’hui entrée dans la culture populaire. Elle se définit sous le terme de roman graphique.

Lire la suite…

La BU acteur culturel ?

Donnez votre avis grâce à une enquête en ligne !

Les étudiants du Master 2 STEP ont été sollicités par la direction des bibliothèques de l’UJM pour conduire une étude.

Celle-ci devrait permettre aux bibliothèques universitaires d’affiner leur réflexion stratégique en matière de politique culturelle.

A ce tire, ils souhaitent obtenir des éléments permettant d’évaluer les habitudes et les attentes des publics des BU et vous remercient de bien vouloir prendre quelques minutes pour répondre à l’enquête accessible ici : répondre à l’enquête.

« Bibliothèque dans la brume »

Résolution n°1 : attaquer ce début d’année 2014 avec humour

Découvrez, via notre chaîne sur Youtube, notre dernière vidéo.

Elle présente sous forme de parodie animalière les espaces et les services de la BU de Sciences, sur le campus de la Métare.

Concours de dessins d’anatomie

La vie d’artiste à la BU Santé…

blog affiche_anatomie_2014

 

« L’étude de l’anatomie humaine ne se contente pas de nommer les parties du corps et d’en comprendre la fonction : elle célèbre tous les aspects physiques de l’homme en ce monde. La complexité biologique du corps humain n’a d’égale que sa perfection esthétique. Ainsi, c’est à la fois sur la peau et sous la peau que l’on perçoit les pulsations et les ondulations de la vie qui nous anime. L’art est l’outil parfait pour révéler une telle connaissance. A travers les époques, l’œil exercé des artistes a plongé au plus profond de nos vies, au sein même de notre existence. Ceux-ci ont contribué à l’histoire de la médecine, tout en s’affranchissant du tabou d’une connaissance trop approfondie. »

 

Si vous êtes étudiants en médecine, peut-être serez-vous inspirés par ce beau texte de Sarah Simblet, auteur du livre : Anatomie pour l’artiste.

Du 15 janvier au 4 avril 2014, la BU Santé organise son concours de dessins d’anatomie. Vous avez donc quelques semaines devant vous pour trouver l’inspiration et démontrer vos talents d’artiste.

Les meilleurs dessins seront récompensés par de nombreux lots (un beau-livre, des places de ciné, un repas offert par le restaurant Méli-Mélo) et exposés à la bibliothèque du 28 avril au 30 septembre 2014.

Consulter le règlement du concours.

Horaires en BU Tréfilerie : près de 70% de satisfaction !

Horaires en BU Tréfilerie : près de 70% de satisfaction !

En 2012, la BU Tréfilerie répondait à une attente des étudiants en ouvrant jusqu’à 20h. Un an après, quel est votre sentiment ?

Pour le savoir, une enquête a été menée entre le 15 et le 30 avril 2013 et nous avons recueilli et dépouillé plus de 450 questionnaires.

Le résultat?

Ces nouveaux horaires vous satisfont avec 68% des répondants  « tout à fait » satisfaits. En comparaison lors d’une précédente enquête en 2011, vous étiez 46 % à trouver les horaires de la BU adaptés à vos besoins.

Résultats de l'enquête 2013 de satisfaction sur les horaires_Page_3

Pour mémoire, la BU Tréfilerie est passée en 2012 d’une fermeture à 18h30 à une fermeture à 20h du lundi au vendredi, avec toujours une ouverture le samedi de 9h à 17h. Cela lui a permis d’obtenir le label Noctam’BU, décerné aux établissements ouvrant plus de 65 heures par semaine.

Quant à la qualité de l’accueil que vous recevez en BU, vous vous êtes déclarés satisfaits à 97 %. En 2011, ce taux était de 94 %.

Des résultats encourageants et qui contiennent des pistes d’améliorations sur lesquelles nous pourrons travailler à l’avenir.