BU Santé

Étudiants de santé en souffrance : une cellule de soutien psychologique à la faculté de médecine de Saint-Etienne

Le mal-être ressenti par nombre de futurs médecins durant leur cursus est un tabou qui peine à se briser. Retour sur une situation préoccupante, et sur les initiatives de l’Université face à cette réalité.

Lire la suite …

LE MOT DE CAMBRONNE DANS (PRESQUE) TOUS SES ETATS – Episode 3 : L’art et la matière

Dernier épisode d’une série passionnante. Quand l’art exhibe ce qu’on évertue tous à cacher…

C’est de l’art ou du cochon ?

Les artistes se sont intéressés, eux aussi, à nos fluides (sperme, sang, urine, excrément), que ce soit pour les étudier, eux et leurs « qualités plastiques », ou tout simplement en considérant que le corps de l’artiste (et ce qui en sort) est une œuvre artistique. Les liquides corporels sont devenus des matériaux artistiques à part entière à partir du XXe siècle (actionnistes viennois, Journiac, Warhol…).

Wim Delvoye  est l’un de ceux qui s’adonnent à l’Art fécal. Il a ainsi construit un gargantuesque dispositif mécanique reproduisant le système digestif humain et produisant… des étrons (Cloaca, 2000).

Lire la suite …

LE MOT DE CAMBRONNE DANS (PRESQUE) TOUS SES ETATS – Episode 2 : Au trou !

Le premier épisode sur Cambronne et son mot  vous a enthousiasmé ? La suite devrait vous remuer. Quand la lutte a l’odeur du désespoir …

« La politique, c’est comme l’andouillette. Ça doit sentir un peu la merde, mais pas trop. » (Edouard Herriot, 1925)

En 2017 au Venezuela…

Les excréments peuvent faire œuvre de résistance et constituer un redoutable moyen de lutte. En témoignent les manifestations monstres qui secouent, depuis avril 2017, le Venezuela et où la police a déjà fait une trentaine de morts. En ce début de mois de mai, l’ensemble des médias nous relatait que les opposants au président ont utilisé dans leurs affrontements contre les forces de l’ordre des « puputov », c’est à dire des projectiles à base d’excréments.

Lire la suite …

LE MOT DE CAMBRONNE DANS (PRESQUE) TOUS SES ETATS – Episode 1

« L’exposition autour du best-seller de Giulia Enders « Le charme discret de l’intestin » poursuit son itinérance dans les BU, l’occasion de faire un point complet en 3 épisodes sur un thème universel : l’excrément. »

Acte premier :

 MERDRE !

 Mère Ubu : Oh ! voilà du joli,

Père Ubu, vous estes un fort grand voyou.

 (Alfred Jarry, Ubu Roi, 1896)

Caca, merde, excrément, crotte, bouse, fiente, fumier, bronze, boue, étron, fèces, mouscaille, selle, déjection… On ne pourra que constater la richesse de la langue de Molière pour évoquer nos matières fécales. Mais cette pluralité de termes ne dissimule-t-elle pas une difficulté à évoquer ce sujet bassement humain et tellement trivial ? Ainsi, avons nous décidé de nous adonner à la scatologie, non pas de manière grossière et scabreuse, mais avec sérieux et érudition. La « chose » sera ainsi considérée sous ses aspects littéraire, historique, politique et artistique.

 Bref, avec ces petites et passionnantes miscellanées en trois épisodes, vous devriez largement avoir de quoi briller dans une soirée mondaine ! En espérant que nous y parviendrons… Caca jacta es… comme aurait dit l’autre.

Lire la suite …

Pour réussir et vivre sereinement vos études, optez pour une sieste régénérante à la BU !

Sieste Il est 13h, vous êtes en train de travailler à la BU mais vos paupières sont lourdes, et vous sentez que vous n’allez être pas être efficace  du tout… Vous luttez, mais il est trop tard, vous sombrez dans un sommeil profond, la tête entre les bras, ou le nez collé sur vos feuilles de cours.

Lire la suite …