lecture

11 auteurs européens à lire entre deux matchs

L’Euro de foot 2016, c’est parti depuis le 10 juin avec les meilleures équipes européennes ! Entre deux matchs, on vous propose un peu de lecture avec notre sélection de 11 auteurs européens.
foot euro 2016.jpg

Notre sélection BU…

On commence avec le numéro 1, le gardien de la mémoire des Balkans, Ismail Kadaré. C’est l’écrivain albanais le plus connu à l’international. Il est réputé pour son engagement politique et ses écrits sur l’histoire de l’Albanie. Notons au passage qu’il a été enseignant à l’Université Jean Monnet !

La défense est assurée par le tchèque Vaclav Havel, le roumain Mircea Eliade et le hongrois Imre Kertesz.

Vaclav Havel est le défenseur de la République Tchèque et Slovaque face au régime soviétique. Il en a même été le Président. Mais c’est aussi un dramaturge et un poète, récompensé à de nombreuses reprises pour ses œuvres.

Lire la suite…

Assises Internationales du Roman 2016 : Let the sunshine in !

Imaginez un roman sombre qui vous laisse des bleus à l’âme. Imaginez une romancière à la personnalité lumineuse qui vous met du baume au cœur. Vous obtiendrez « Ruby » et son auteur Cynthia Bond : voilà le détonant mélange qu’a rencontré le public mercredi 25 mai à la Bibliothèque Universitaire Tréfilerie.

rubyL’écriture du roman a servi à exorciser un passé douloureux. L’auteur encourage d’ailleurs tout un chacun à poser sur le papier son vécu, ses histoires et ses propres expériences. Transcender la douleur  en force, telle est la recette pour renaître de nos cendres. Ainsi, les larmes des esclaves sont descendues dans la terre pour y devenir diamant et leur sang pour y devenir rubis : y-a-t-il plus belle image pour donner à  l’histoire d’une partie de l’humanité un sens à cette souffrance, qui au lieu d’être restée  vaine a engendré un trésor au sens noble du terme ?

Lire la suite…

Jean-Claude Kaufmann : la sociologie en mode « Microcosmos »

moustache Kaufman

Signe distinctif… et autodérision !

A l’occasion de la parution le 9 mars 2016 de son dernier ouvrage : « Piégée dans son couple », la BU met en valeur le travail sociologique d’un moustachu célèbre, non, pas Hercule Poirot ni Chaplin, mais bien Jean-Claude Kaufmann! Son attention aux détails du quotidien et à ce qu’on ne voit plus, au minuscule, nous a fait pensé à « Microcosmos », film primé à Cannes en 1996… Explications.

Jean-Claude Kaufmann a commencé sa carrière de sociologue en 1969, comme chercheur contractuel, avant d’être admis au CNRS en 1977. Il a été nommé Directeur de Recherche en 2000. Il est membre du CERLIS (Centre de recherche sur les liens sociaux), laboratoire CNRS de l’université Paris Descartes.

Lire la suite…

Mukashi mukashi…

C’est ainsi que débutent les contes au Japon, un peu comme notre « Il était une fois… ».

L’histoire racontée ici, c’est justement celle du Japon, un pays de fascination et de contrastes, assez mal connu en Occident si ce n’est par des préjugés. Il représente pour beaucoup le mélange des traditions et de la modernité, de la rigueur et de l’excès. Et la littérature, comme d’autres domaines, ne fait pas exception. Elle est l’une des plus riches et l’une des plus variée au monde.

D’abord sous l’influence chinoise, le Japon développe sa propre langue puis ses propres styles littéraires. Puis entre le XIIe et le XIXe siècle, la littérature représente les périodes de guerres internes et d’isolement du pays. L’ouverture forcée du Japon à la fin du XIXe siècle provoque des mutations profondes qui ont permis au Japon d’être celui que l’on connaît : un pays très ouvert et capable de modernité, tout en étant toujours en symbiose avec ses traditions et sa culture.

Lire la suite…

Born in the USA : la vidéo !

Que vous ayez raté la soirée ou que vous souhaitiez la revivre « parce que c’était trop bien », la vidéo des dernières rencontres dans le cadre des Assises Internationales du Roman est désormais en ligne !

L’occasion d’écouter la lecture des premières pages par l’auteur himself et de découvrir un peu plus son univers, le tout « in english please ». Lire la suite…