lumière

Année de la lumière. Episode 2.2. Les solutions

Vous avez identifié les nombreuses applications de la science de la lumière dans l’épisode précédent ? Les esprits scientifiques auront tout trouvé sans mal, mais ceux qui n’étaient pas amateurs de physique durant leurs cours du secondaire sont peut-être un peu perdus ? Ça n’est pourtant pas si compliqué : la lumière est partout, et la science de la lumière aussi !

Pour vous éclairer voici quelques pistes à découvrir ou à explorer plus profondément.

Attention certains liens nécessitent d’être connectés à l’ENT au préalable (DIST, Techniques de l’ingénieur, Encyclopédie Universalis)

 

1)  Les progrès de l’éclairage électrique.

Commençons par le plus simple : qui dit lumière dit éclairage. Comme nous tous, Alice allume et éteint la lumière sans même y réfléchir. C’est simple comme appuyer sur un bouton et pourtant, la domestication de l’éclairage a été toute une aventure. Dans le premier article consacré à la lumière nous avions évoqué la révolution électrique du XIXe siècle, mais l’éclairage est en constante mutation.

ledred Lire la suite…

Année de la lumière. Episode 2.1. Ce que la science fait pour vous

2015 célèbre l’année de la lumière. L’occasion de constater que les avancées scientifiques ne sont pas des abstractions n’intéressant que des chercheurs dans une tour d’ivoire. La BU vous propose un petit jeu de devinettes pour tester vos connaissances sur la science de la lumière !

Les quatre paragraphes suivants présentent une tranche de vie quotidienne, mais ils contiennent également de nombreux éléments faisant allusion à de nombreuses applications de la science de la lumière. Ouvrez l’œil ! Les photos sont là pour vous éclairer…

lentillered

Lire la suite…

Année de la lumière. Episode 1. La lumière source de vie

2015 est l‘année internationale de la lumière et des techniques utilisant la lumière.  Les avancées scientifiques  sont donc célébrées, mais pas seulement ! C’est aussi l’occasion de (re)découvrir que la lumière impacte notre quotidien, et tient une grande place dans notre imaginaire collectif…

Depuis le début du printemps, vous êtes de meilleure humeur ? Rassurez-vous, ça ne fait pas de vous un mystique.

C’est naturel, en automne et hiver, le fait qu’il y ait moins d’heures de luminosité favorise la dépression saisonnière (en anglais Seasonal Affective Disorder ou « SAD », signifiant triste).

woman-enjoy-sunlightpetite

Inversement, le retour du soleil et les journées qui s’allongent affectent directement notre bien-être. La lumière c’est bon pour la santé ! Celle-ci tient même un rôle de premier plan dans nos perceptions physiologiques.

C’est l’alternance de la lumière du jour et de l’obscurité de la nuit qui règle notre horloge biologique. Lorsque l’horloge interne n’est plus recalée sur les 24 heures du cycle jour-nuit, l’organisme connait des troubles du sommeil, une somnolence diurne, et ne sécrète plus correctement de cortisol, hormone indispensable à la régulation du métabolisme. Lire la suite…