techniques

Plutôt pantomimes ou images de synthèse ? Réaliser un film d’animation en 7 techniques…

Le festival du cinéma d’animation de Roanne vous a donné des envies de réalisation ? Des plus anciennes au plus contemporaines, choisissez votre technique de réalisation favorite !

Le sujet de la réalisation des films d’animation est complexe. En effet, l’appellation « cinéma d’animation » couvre une vaste étendue de techniques diverses mais ayant pour point commun celle dite « d’image par image ». Depuis la fin du XIXème siècle, les procédés utilisés ont beaucoup évolué.

1. Les pantomimes lumineuses

PLLa première projection d’images animées s’intitule « Pauvre Pierrot », issu des pantomimes lumineuses. Ce terme désigne le spectacle complet proposé par Émile Reynaud, grâce à son appareil théâtre optique. Le principe repose sur la compensation optique par miroirs prismatiques permettant aux images dessinées de sembler immobiles un très court instant, alors qu’en fait, elles défilent de manière continue. Ses dessins étaient directement réalisés et coloriés sur une pellicule sans émulsion argentique de 70 mm de large. Cette invention lui aura valu 15 ans de recherches.

Diffusé au cabinet fantastique du Musée Grévin à partir du 28 octobre 1892, Pauvre Pierrot était accompagné d’une musique originale, au piano, composée par Gaston Paulin.

Lire la suite…

Année de la lumière. Episode 1. La lumière source de vie

2015 est l‘année internationale de la lumière et des techniques utilisant la lumière.  Les avancées scientifiques  sont donc célébrées, mais pas seulement ! C’est aussi l’occasion de (re)découvrir que la lumière impacte notre quotidien, et tient une grande place dans notre imaginaire collectif…

Depuis le début du printemps, vous êtes de meilleure humeur ? Rassurez-vous, ça ne fait pas de vous un mystique.

C’est naturel, en automne et hiver, le fait qu’il y ait moins d’heures de luminosité favorise la dépression saisonnière (en anglais Seasonal Affective Disorder ou « SAD », signifiant triste).

woman-enjoy-sunlightpetite

Inversement, le retour du soleil et les journées qui s’allongent affectent directement notre bien-être. La lumière c’est bon pour la santé ! Celle-ci tient même un rôle de premier plan dans nos perceptions physiologiques.

C’est l’alternance de la lumière du jour et de l’obscurité de la nuit qui règle notre horloge biologique. Lorsque l’horloge interne n’est plus recalée sur les 24 heures du cycle jour-nuit, l’organisme connait des troubles du sommeil, une somnolence diurne, et ne sécrète plus correctement de cortisol, hormone indispensable à la régulation du métabolisme. Lire la suite…